Il est grand temps…

Publié le par Francois MITTERRAND



Il est grand temps de reconnaître qu’en 12 ans la France a vu son rayonnement s’estomper.
Je n’aime pas toujours ceux que l’on a appelé les « déclinistes », et je reste trop amoureux de la France éternelle pour croire que cette mauvaise pente ne soit autre chose que le creux d’une vague… Cependant, au fur et à mesure de ses mandats, mon successeur, quel que soit son premier ministre n’a fait qu’accompagner le pays vers ce qui demain pourrait être la ruine de la France.
J’avais voulu en 14 ans permettre aux français de dépasser leurs haines et leur conflits. J’ai tenté de favoriser une plus grande équité, à défaut d’égalité, en augmentant les bas revenus et en créant le RMI sept ans plus tard. Mais la machine égalitaire de ceux qui en veulent « toujours plus » (expression du brillant François de Closets), qui ne reconnaissent jamais les améliorations, mais ne voient qu’une dégradation continuelle du statut des petits et des sans grades que la gauche doit défendre, ne va, par son maximalisme, au final que les desservir.
La France a connu, sous mon impulsion notamment, une grande période de réduction des inégalités, que seuls les économistes d’Attac (mais ils occupent l’espace médiatique, notamment dans Alternatives Economiques) n’ont jamais reconnu.
Cette réduction s’est peu à peu stoppée à la fin des années 90 et au début du XXIème siècle ou le pays s’est endetté au delà de toute mesure et le système de redistribution s’est enrayé.
Nous devons aujourd’hui penser au sort de la France et des français. J’ai dans l’idée que la solution pour surmonter une partie de ces problèmes, pour réformer à nouveau le pays aussi fortement qu’en 1981 existe.
Celle proposée par François Bayrou est intéressante. Cependant, ce politicien n’a ni la force, ni le charisme et ne sera pas en position de former un gouvernement viable autour de lui. De plus, vous l’imaginez représentant la France au niveau international ? Non, ce n’est pas possible. Il faudra donc qu’un homme ou une femme ayant plus de talent réalise l’ouverture nécessaire une fois élu. Les deux principaux candidats en ont l’opportunité, c’est lorsqu’ils se retrouveront face à face entre les deux tours qu’ils devront nous convaincre qu’ils sont taillés pour ce rôle dans lequel François Bayrou n’a franchement pas les épaules.


PS : mon alter ego continue sur son blog de refaire l’histoire de France récente. Certaines anecdotes sont intéressantes ou amusantes, mais ce qui compte, c’est de dessiner l’avenir, pas d’avancer à reculons, de reproduire des schémas surannés. La plume est certes bien tenue, mais l’analyse de la société qui nous est dressée est d’un autre âge. Nous sommes entrés dans le troisième millénaire, et les notions de droite et gauche ont du être revues, notamment au regard de la réussite du capitalisme libéral et de l’échec du communisme et de l’économie collectiviste. Si Jacques Attali a admirablement démontré que Karl Marx avait eu une analyse plus fine que tout ce qui a été tenté en son nom au siècle dernier, il ne faut pas pour autant sous estimer la réussite dans de nombreux domaines de celui qui montre la voie pour une gauche moderne, exemple de bonne gestion sociale et économique : Tony Blair en Grande-Bretagne.

Publié dans mitterrand.2007

Commenter cet article

jean 23/06/2007 14:21

Vous étiez un grand homme , on vous regrette profondément

von hutting 29/04/2007 00:47

Que disais-je de votre niveau d'expression ? On est revenu dans la cour de récré. Et cette manière de conclure ses posts par "Salutations" comme une lettre-formulaire des impôts... Pour le débat, allez-y tant que vous voudrez, mais pour l'illusion mitterrandienne, c'est fichu !

tendonslarose 17/04/2007 17:32

t'as de la chance, Blair est bientôt libre...les Anglais n'en veulent plus !!

Francois MITTERRAND 17/04/2007 22:33

Et bien espérons qu'il occupe de hautes fonctions un jour dans l'Union Européenne, une fois que Ségolène, Bayrou ou Sarkozy l'auront relancé!
Salutations.

tendonslarose 15/04/2007 15:00

C'est curieux, alors que dans tes précédentes réponses tu avait laissé tomber le masque (ou alors c'est que Tonton parle à la troisième personne) voilà que tu te reprend pour Mitterrand  : hypocrisie ou pathologie avérée ? En tout cas, cher ami et où que tu soit, si tu considère la situation économique du Royaume Uni comme bonne, c'est que tu en est fort loin. Je n'y ai pas habité longtemps (5 mois), mais c'était suffisant pour apprendre que le taux de personnes classées comme inaptes au travail est un des plus fort taux du monde. chaque pays ses astuces pour tricher avec les vrais chiffres du chômage...

Francois MITTERRAND 16/04/2007 10:21

Pas si loin que ça... Et la situation économique du Royaume-Uni est vraiment bonne, en matière d'emploi et de croissance économique, je le maintiens... Leur PIB a dépassé le nôtre il y a déjà plusieurs années...Salutations.

tendonslarose 14/04/2007 22:28

Tony Bair...l'homme que Sarkozy prend pour modèle ? que les 2/3 de la population d'Angleterre veut expulser du 10 Downing Street ? Le valet de l'impérialisme étatsunien, contre la volonté de son propre peuple ?Quel programme!!!

Francois MITTERRAND 15/04/2007 14:01

Oui, quel programme pour toute personne qui ne s'en tient pas à la lecture bête et disciplinée du Monde Diplomatique ou Alternatives Economiques... De là ou je suis, je vois bien ce qui se passe en Grande-Bretagne, et je vous assure qu'après les années Thatcher, Tony Blair a réussi des prouesses incroyables pour que son pays continue de bien marcher sur le plan économique jusqu'à diminuer le chômage à son niveau quasi structurel, et investi massivement dans des services publics qui en avaient il est vrai grand besoin. C'est pourquoi les impôts sont élevés là bas aussi, mais il y a une vraie différence sur la façon dont ils sont utilisés.
Salutations.