Revoir Ephèse...

Publié le par Tonton

Rebonjour chers lecteurs;

pamukkale.jpg (28109 octets)
Pendant que mon cher Parti Socialiste continue de s'effondrer peu à peu et que le président de la République fait de son côté la démonstration d'un volontarisme impressionnant, j'ai pris plaisir à vagabonder à travers les ruines d'Ephèse et de Hiérapolis. L'histoire de l'effondrement de l'empire Romain est une leçon de modestie sans pareille à destination de tout dirigeant moderne. On peut avoir l'impression de laisser de solide traces de son passage au pouvoir, d'avoir bâti quelques chose qui ne risque pas de s'effondrer, alors qu'en quelques années sous la coupe d'ambitieux au talent relatif, tout peut s'écrouler. C'est ce qui arrive au Parti Socialiste et ce que François Hollande continue - aujourd'hui encore! - d'accélérer.
Après l'excellent livre de Claude Allègre, Lionel Jospin lui même est monté au créneau pour dénoncer le danger qu'il y aurait à laisser les clés du parti à Ségolène Royal et/ou à son ex-compagnon, allant même jusqu'à introniser Bertrand Delanoé comme son successeur... Pendant ce temps, la direction du parti et les partisans (plus ou moins fidèles) de Ségolène Royal, de Gorce à Montebourg en passant par Jean-Marc Ayrault ont entonné le couplet de la "responsabilité collective", ce poison mortel qui exonère au final quiconque de se remettre en question.
Non, cette candidate n'était pas la bonne, la méthode employée, la prestation entre les deux tours et le score final ont démontré - s'il en était besoin - qu'il fallait quelque chose de plus qu'un refrain aux allures modernistes mais sur bien des points ne tranchant pas les seules questions qui vaillent.
Ces questions fondamentales autour de la façon d'appréhender le capitalisme financier et réformer la France en profondeur, le Parti Socialiste - excepté semble-t-il Bertrand Delanoé (mais avec quelles réponses???) et Manuel Valls - semble avoir renoncé à se les poser et sans doûte soulagé de pouvoir jouer son rôle de parti d'opposition permanent, fait un pas en avant à la Rochelle pour en refaire 10 en arrière avec cette image pitoyable d'un premier secrétaire en visite à... la fête de l'Huma!

Il y a quelques années, sous mon septennat, un slogan choc avait fait florès avec de bonnes raisons à l'époque : 'au secours, la droite revient'... Quand on voit un tel tableau, on l'imagine aisément inversé!!

Publié dans mitterrand.2007

Commenter cet article

Aurélien 01/10/2007 01:52

Très bonne analyse. Hollande, toujours à la solade de la pensée unique médiatico-politique du contre-pouvoir gauchiste, est très à gauche et paraît plus social-souverainiste que social-démocrate affiché avec Besancenot et Buffet. Mais où est donc la gauche réformatrice à la fête de l'Huma? Nul part hélas et c'est bien sa le problème. Car bien que je ne suis pas de gauche, je constate que beaucoup au PS prétendumment social-démocrate comme Hollande, Hamon, Dray, Montebourg et quelques autres sont plutôt tentés parfois par le social-souverainisme, ce qui est contre-productif et à l'inverse de la rénovation du PS.

thibaudeau monique 17/09/2007 18:54

J'aime votre site et je ne comprends pas l'agressivité de certains envers vous.Vous ne vous exprimez pas assez souvent.Dans tus les cas,Merci.

Tonton 19/09/2007 11:02

Je ne comprend que trop bien la haine de ceux pour qui je représente le mal et suis un "social-traitre". Ils m'ont combattu de leur vivant et à vrai dire, je ne leur ai pas fait de cadeau. Mon baiser empoisonné à l'extrème gauche l'a mise à terre avant que Jospin ne vienne la ranimer avec sa 'gauche plurielle'...Elle est aujourd'hui à nouveau en voie de marginalisation, à l'image du blog concurrent au mien dont les derniers soubresauts ne sont que des réactions nerveuses face à une mort certaine. Tous les pays développés ont jugulé leurs extrèmes, il était temps que la France entre dans la modernité, l'élection de cette année a en cela été presque exemplaire.Bien cordialement.

jmho 17/09/2007 17:36

Le vrai F.Mitterrand revient.Vous, l'usurpateur et le médiocre plagiaire, n'avez que le talent d'un petit à talonnettes

Tonton 17/09/2007 17:57

Gardez votre fiel et allez vous prosterner devant votre icône. Je continuerais pour ma part à espérer l'avènement d'une gauche sociale-libérale responsable avant le prochain quart de siècle.Au revoir.