Tribune de DSK (in Le Nouvel Obs) et retour de Ségolène - Mort de Jean-Claude Brialy -

Publié le par Francois MITTERRAND

http://nucnuc.blog.lemonde.fr/files/dsk.thumbnail.jpg

Dominique Strauss-Kahn publie aujourd'hui une longue tribune dans Le nouvel observateur, tribune reprise sur son blog. Je suis à la fois heureux qu'il dise avec justesse le problème de la gauche et le caractère dramatique de son score au premier tour (36% des voix). Cependant, malgré quelques très belles formules, comme le caractère "caduque" du mode de pensée du PS (qui fait penser au terme que j'avais soufflé à Arafat en 1989 pour qualifier la charte de l'OLP), cet article est ennuyeux, trop long, un peu jargonneux alors que le parti a besoin de clarté. Il faut dire les choses, sans les envelopper comme le ferait un Rocard par exemple, et DSK n'arrive pas à se résoudre à le faire. C'est fort dommage, alors qu'il semble être le seul grand leader à avoir la bonne analyse qu'il ne l'exprime pas de façon plus nette.

http://img.aujourdhuilachine.com/media/photo/Sego%20muraille.jpg

Du côté des partisans de Ségolène Royal, il semblerait qu'il n'y ait plus de doûte pour eux : leur championne est dans tous les cas la chef de file de la gauche et la seule à porter l'espoir de la gauche. C'est pathétique, mais son retour au Zénith cette semaine a confirmé cette thèse, qui sauf accident, devrait l'ammener à prendre la tête du parti l'année prochaine. Nicolas Sarkozy est donc quasi assuré d'être réélu s'il ne fait pas trop d'erreurs et malgré la veste que son parti va prendre aux législatives, François Bayrou conserve des chances sérieuses d'être l'adversaire, cette fois au deuxième tour du Président à la fin de son quinquennat. C'est bien sûr aller un peu vite, pourtant le sens politique dicte le quotidien et empêche la vision à long terme. Il faut parfois saisir dans l'instant des tendances lourdes pour les prochaines années. J'attends avant de me prononcer sur les réformes du nouveau gouvernement qu'elles soient précisées après les législatives, mais je vois déjà la gauche continuer d'aller dans une direction désespérante.

On me demande mon avis sur les législatives. Je l'ai déjà dit, l'UMP devrait remporter 350 à 400 sièges, je m'en réjouirais presque si je voyais un espoir que la gauche en profite pour se reconstruire comme elle n'a pas su le faire ces 5 dernières années. Elle aurait un boulevard à chaque erreur du gouvernement qui aurait ainsi tous les pouvoirs et aucune excuse. Malheureusement, la rénovation n'est pas bien engagée pour le moment...
L'image “http://www.mairie-metz.fr/METZ/THEATRE/SAISON_0001/images/PICTO_MonPere-BRIALY.jpeg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Enfin je voulais dire en quelques mot la peine qui m'affecte depuis que j'ai appris le décès de Jean-Claude Brialy, monstre sacré, qui après Philippe Noiret et Jean-Pierre Cassel nous a quitté mercredi soir. Cet homme, mémoire vivante de tout ce que la culture française a connu de meilleur ces 50 dernières années était l'élégance et la mémoire du cinéma français. Sa sortie de scène laisse un grand vide, heureusement nombre de ses souvenirs restent avec ses ouvrages. Bon vent l'artiste!

Publié dans mitterrand.2007

Commenter cet article

JG 07/06/2007 16:30

Brialy un grand acteur ? Il a surtout occupé un espace médiatique et fait copain copain avec beaucoup de gens. Pouvez-vous citer un ou 2 grand rôles qu'il ait tenu ? Moi pas. C'était un article de boulevard, sans plus. Et tous les autres, en le pleurant, pleurent sur leur propre vie, c'est tout, aussi futile que celle de JC Brialy. Enfin, vous vous avez ressuscité, c'est déjà mieux...

asse42 05/06/2007 18:17

Nous voilà avec deux mitterrand! Un traditionnaliste et un DSKiste! Je ne comprends pas bien cette aversion qu'on les DSKiistes contre le pacte présidentiel. Ce pacte est un programme de gauche avec des vraies innovations comme le développement environnemental, la démocratie participative, la VIéme république ou la modulation des impôts suivant la "citoyenneté" de l'entreprise.Cela m'apparait furieusement de gauche comme dirait Montebourg mais je crois que les DSKistes ont un probléme d'égo. Ils se voient plus beaux qu'ils ne sont. Pensez-vous que DSK aurait eu l'adhésion populaire? Allons...

Francois MITTERRAND 05/06/2007 18:30

Bonjour,Bienvenue sur ce blog.Concernant le pacte présidentiel, je n'y ai pour ma part vu qu'un concensus mou entre le programme irréaliste du PS et les quelques propositions originales de la candidate. Cependant, outre le programme, il me semble que Ségolène Royal a démontré qu'elle n'était pas à la hauteur de ses ambitions, et ce à de multiples reprises. Je m'étonne qu'elle conserve une telle aura à gauche.Concernant l'adhésion populaire, je ne vois pas en quoi une candidate qui n'est populaire qu'à gauche et qui n'a même pas convaincu la majorité des gens qui votaient pour elle autour de son projet aurait plus de chance de faire adhérer le "peuple" à ses idées volatiles que quelqu'un de beaucoup plus construit idéologiquement comme l'est DSK, ou même Delanoé pour prendre un courant que j'aime moins. Ces deux là n'auraient pas eu peur de répondre aux questions des journalistes, ou n'auraient pas dit que leur avis était celui "du peuple français".Bien cordialement.

Commentateur 02/06/2007 22:29

Vous n'êtes vraiment pas mauvais, vous écrivez même bien, mais je crois que vous devriez adopter un autre profil que celui de Mitterrand, déja pris. D'ailleurs, cette servilité au service de Strauss-Kahn, c'est ridicule. Cet homme n'a que peu de charisme, même s'il est intelligent. Il n'a pas la carrure d'un Président. Premier Ministre, oui, Président, non.Et il oublie aussi quelque chose de crucial.La Social-démocratie repose sur un syndicalisme fort, et c'est le syndicalisme fort qui crée la sociale-démocratie, pas le contraire...

Francois MITTERRAND 04/06/2007 17:02

Bonjour,Le problème c'est qu'il n'y a pas grand monde au PS a avoir le charisme d'un président... Laurent Fabius sans doute s'il n'avait pas saboté sa carrière politique lors de ce maudit référendum sur le TCE dont nous continuons de souffrir aujourd'hui.Cordialement.

Gasper 01/06/2007 22:21

Contente de lire votre commentaire sur DSK. Par contre, essayez de prendre un peu de recul sur Royal, votre analyse n'en sera que plus pertinente.

Francois MITTERRAND 04/06/2007 17:00

Plus je prends du recul et plus ma bonne impression de première partie de campagne sur Ségolène s'estompe. J'ai commencé à me rendre compte de la faiblesse du personnage entre les deux tours de l'élection présidentielle, je dois vous avouer que je la trouve de plus en plus minuscule au fur et à mesure que le temps passe!On verra ce qui se passe à l'avenir...Cordialement.