Le Monde, faute de goût et départ de Tony Blair

Publié le par Francois MITTERRAND


Mes chers et fidèles lecteurs...



Aujourd'hui est un jour funeste pour ce blog : le journal de la bien pensance et de la pensée unique a parlé :
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-908503,0.html


Je serais "complaisant" envers Nicolas Sarkozy, crime qu'Olivier Zilbertin doit assimiler à une sorte de déficience mentale qui empêche ma réflexion d'avoir la moindre
pertinence...


Adieu, Monde cruel, pourrais-je donc déclamer aujourd'hui si je ne connaissais depuis longtemps les travers de ce journal!

  
http://vbeaud.free.fr/Livres/jpeg/La_face_cachee_du_Monde.jpg
 


J'ai toujours eu un sentiment oscillant entre la profonde méfiance et la haine envers ce qui constitue le "journal de référence" de la gauche française.

Bien qu'il ait appelé à voter pour moi en 1981 et 1988 (tout en l'oubliant quand il est devenu de bon ton de cracher sur le vieil homme puis sur sa tombe...), ce journal si
bien décrit récemment par Pierre Péan et Philippe Cohen dans La face cachée du Monde et précédemment par Michel Legris dans Le Monde tel qu'il est continue de me vouer une haine
pugnace, allant jusqu'à récemment minorer mon score de 1988 face à Jacques Chirac en comparaison du nombre de voix de Mme Royal dimanche, sans prendre en compte l'évolution de la population
depuis cette date!


J'ose espérer que comme Edwy Plenel (que Mme Royal avait eu le toupet d'inviter à sa soirée de fête dimanche soir, un comble quand on prétend s'inspirer de moi!),
Jean-Marie Colombani s'effondrera un jour et que ce journal redeviendra pluraliste et libre... Malheureusement, l'homme, bien que responsable de la quasi faillite du journal, a un solide réseau,
et l'amitié notamment du grand chambellan du capitalisme à la française, le sinistre Alain Minc.




------

http://info.rsr.ch/xobix_media/images/tsr/2007/swisstxt20070508_7797544_3.jpghttp://www.20minutes.fr/img/photos/afp/2007-05/2007-05-09/article_SGE.BLR95.090507064440.photo00.photo.default-512x340.jpg


Mais passons sur cette publication douteuse dont seules les annonces légales surnagent d'un océan d'incompétences, et qui pourtant, fait bien souvent la pluie et le beau
temps sur le traitement de l'information en France.


Il est de mon devoir de constater qu'avec sa soirée et sa nuit au Fouquet's, puis sa petite virée à Malte, Nicolas Sarkozy (bien qu'ayant largement mérité des vacances) a
fait une faute de goût et même une faute politique. On ne déclare pas impunément vouloir "habiter" une fonction pour se retrouver sur un luxueux yacht et provoquer ainsi la France qui se lève
tôt... Beaucoup de ses électeurs, surtout dans les classes populaires, se sont sentis bafoués par cette attitude, alors qu'on aurait imaginé que celui qui voyait sa charge comme une "ascèse"
allait donner un plus bel exemple, en se rendant à Solesmes ou Ganagobie par exemple. Attendons la suite maintenant, tout en espérant qu'il fera un peu plus attention au maniement des symboles à
l'avenir!




------


http://www.ired.com/pix/news/mkt/blair_eu2005.jpg


Un autre sujet me donne envie de réagir aujourd'hui, en ce jour anniversaire de mon élection de mai 1981. C'est l'annonce du départ imminent de Tony Blair. Cet homme qui
aura été tant décrié dans ses dernières années au pouvoir m'inspire une profonde sympathie.


Sympathie pour l'homme, qui tout son parcours a cherché à rénover la gauche anglaise, à la sortir de ses dogmes quand le vieux parti travailliste au pouvoir dans les années
1970 avait laissé à Margaret Thatcher un pays endetté et en déclin, tout comme la France après Jacques Chirac. Grâce à sa compréhension des problématiques économiques et avec l'aide précieuse de
Gordon Brown, Tony Blair a réussi le prodige de faire de son pays une des économies les plus dynamiques au monde dans une situation de quasi plein emploi, tout en réinvestissant massivement dans
des services publics dévastés par Margaret Thatcher. Bravo l'artiste!


Sympathie pour le grand européen ensuite, qui va nous manquer ces prochains mois, lorsqu'il va s'agir de relancer l'Europe de manière concrète, et alors que le créneau d'un
plus grand engagement européen de la Grande Bretagne se refermera avec son successeur, et plus encore avec le leader de l'opposition, David Cameron s'il arrivait au pouvoir.


Sympathie pour le politique, l'homme de gauche enfin, qui fait quasi unique dans l'histoire de la gauche en Europe a été réélu de façon démocratique 3 fois de suite et
malgré l'impopularité croissante de la guerre en Iraq. Il est sûr que cet homme politique là a révolutionné le "labour", et que son parti ne retrouvera pas forcément de sitôt un leader de sa
trempe.


Tony Blair s'en va dans moins de deux mois, une page se tourne dans l'histoire de la Grande-Bretagne. Espérons que cet homme ait l'opportunité de jouer un grand rôle dans
l'Europe de demain, pourquoi pas la présider quelques temps?


Publié dans mitterrand.2007

Commenter cet article

LCL 22/05/2007 17:41

Je crois aux forces de l'esprit, je ne vous quitte pas...http://francoismitterrand2007.hautetfort.com/"L'original vaut toujours mieux que la copie",Je vous laisse méditer (pas dans un monastère ni même un yacht..)  cette phrase d'un proche de votre maître à penser..Bien à vous :))

Francois MITTERRAND 22/05/2007 17:56

L'original étant mort, et mon concurrent blogger voulant se l'approprier, j'estime qu'il est de mon devoir de réagir, quitte à faire tomber l'idée dans le "domaine public"!Cordialement.

Gasper 16/05/2007 13:47

Mes conseils étaient seulement amicaux, pas de prétention, juste du bon sens.  Défense la politique de Sarkozy (ce qui est votre droit le plus strict) sous le patronyme de Mitterand est une posture qui peut etre vue comme provocatrice. Si cela vous a échappé, je me permet juste de vous le signaler. Vous comprendrez plus facilement sûrement la vigueur des commentaires qui emmaillent votre blog. Je réitère donc mes propos, je vous invite a prendre de la hauteur et du cynisme, cela vous donnera la dimension Mitterrandienne que vous revendiquez.L'ouverture de Sarkozy ? nous verrons bien. Il est vrai que Sarkozy l'a toujours proné. Et c'est tout a son honneur d'annoncer que son mandat sera placé sur ce principe d'ouverture. Mais ne tirons aucune conclusion hâtive, c'est dans l'exercice du pouvoir que l'on pourra sonder la profondeur des ses convictions.

Francois MITTERRAND 17/05/2007 15:00

Nous verrons en effet, tout à fait d'accord pour juger sur pièces. Simplement je remarque juste que les premiers pas (excepté la regrettable histoire du Paloma) sont plutôt de bon augure à mes yeux.Cordialement.

Gasper 15/05/2007 22:32

C'est amusant, cette complaisance avec le nouveau president que tout le monde vous prete semble encore vous affecter comme au premier jour.C'est étrange... Une proposition amicale : 1- mettez un terme a votre Blog (en tous cas sous ce patronyme)2- endurcicez vous A moins que cette colere affichée ne soit qu'une tentative d'amplification des quelques commentaires que vous avez su succiter ca et la.

Francois MITTERRAND 16/05/2007 10:30

Bonjour,J'ai de la sympathie pour le nouveau président de la République, libre à vous de la nommer complaisance! Je pense ne pas être le seul puisqu'en privé beaucoup de gens de gauche à l'origine l'ont préféré dans l'isoloir à Mme Royal... Et qu'on s'achemine vers une ouverture qui fait passer pour ridicule les accusations sectaires des anti-sarkozystes.En ce qui concerne vos conseils, pour qui vous prenez-vous? Pour qui me prenez-vous?

Gudin 12/05/2007 16:40

Bonjour,"Bravo l'artiste" voilà une 'Une' qui en son temps fut expressive... Alors il y aurait de la libération dans l'auteur de ces lignes...Pour une 'explication ' qui en voudra une autre, des vacances maltaises, le 'blog logistique' est disponible ...Il ni a pas que les grands ministères qui vont être redécoupés mais aussi toutes les grandes entreprises 'fussent-elles détat surtout d'ailleurs celles là ...Le président s'attelle à ce que la Gauche aurait du faire ... l'etat qui était son ennemi, elle l'aura subverti (1981) mais maintenant il importe de le déconstruire pour le reconstruire autrement et ailleurs ... Près des 'gens'Là est l'enjeu ... au niveau des nations c'est un projet "digne" de celui de la recherche d'un 'Grand et nouveau Moyen orient" ...Cela va tanguer mais si le coche est loupé la droite est là pour 'peut-être' plus de 30 ans mon cher François !!!

Nicotine 11/05/2007 21:12

Pour que que "devenant président de la République" Nicolas Sarkozy soit "pour toujours au delà des partis dans l'intérêt de la France", comme vous dites, encore faudrait-il qu'il respectât la République et ses principes. Il n'a pas hésité, au soir du premier tour, à faire applaudir un "Vive la République et, avant tout, vive la France" qui me semble révéler une conception douteuse de la République Française, nom fort respectable de notre si beau pays dont il est à présent le petit président. Petit, car certaines idéees semblent voler trop haut pour qu'il puisse les saisir afin de les comprendre, au sens latin du terme, prendre avec soi.
La Liberté ne saurait être négociable, l'Egalité ne doit pas, réduite à "l'égalité des chances", être remise au hasard, la Fraternité ne peut se concevoir au mérite.